Matériaux d'impression 3D

PLA

Le PLA est un polyester thermoplastique produit à partir de l'amidon de maïs et nouvellement à partir de betterave sucrière, il est entièrement biodégradable. Celui-ci est transformé en sucres qui sont ensuite fermentés en acide lactique puis polymérisés en dimère cyclique (lactide) et finalement en PLA.
Il ramollit autour de 50°, commence à fondre à 160° et est réellement travaillé à 180°. Attention donc, il n’est pas très résistant à la chaleur.

PET +

Plus solide que l'ABS et facile à imprimer, le PET+ est pafait pour fabriquer des objets à la fois fonctionnels, solides et flexibles.
Le PET est 100% recyclable  Il vous permettra de créer des objets et prototypes solides que vous pourrez manipuler régulièrement sans risquer de les abîmer. De plus le PET + est hydrophobique.

PLA / Carbone

Le polycarbonate (PC), est un thermoplastique, nouveau venu dans le domaine de l'impression 3D. Il se caractérise par une forte résistance aux chocs et à la chaleur (les objets en PC peuvent évoluer dans un environnement où la température atteint 100 à 120° C). Aussi on retrouve ce plastique dans la fabrication des CD et DVD, dans les casques de moto, les phares de voiture et dans l'industrie aérospatiale.

Ce plastique apparaît donc comme un matériau répondant très bien aux contraintes extérieures. Prudence tout de même, le PC est sensible aux UV, à l'eau (dans le cas d'un contact prolongé à 60°C), l'acétone, etc.

Le polycarbonate et l'impression 3D

Le polycarbonate n'est pas un matériau facile à imprimer en comparaison au PLA, ou même l'ABS. Tout d'abord une forte température d'extrusion est de rigueur : 260°C constitue une bonne base, pas en-dessous. Monter à 290°C facilite le travail mais toutes les imprimantes n'en sont pas capables !
Côté plateau chauffant, un mimum de 80-90°C sera nécessaire. Même dans ces conditions, le warping risque d'être bien présent, encore davantage que pour l'ABS.